• jeu. Fév 22nd, 2024

    Menace de moratoire sur les permis de construire à Beverly Hills mettant en péril les personnalisations de luxe

    By

    Jan 28, 2024
    Beverly Hills Building Permit Moratorium Threatens Luxury Customizations

    Beverly Hills, connu pour son mode de vie exclusif et luxueux, fait face à un moratoire sur les permis de construire en raison d’une insuffisance de logements abordables. Le juge Curtis A. Kin de la Cour supérieure de Los Angeles a récemment statué que la ville n’avait pas respecté les lois de l’État exigeant l’approbation d’un plan de logements à faible et moyen revenus. En conséquence, Beverly Hills suspendra temporairement l’émission de nouveaux permis de construire, ce qui affectera la personnalisation et la rénovation des résidences de luxe.

    Cette décision fait suite à un procès intenté contre la ville par Californians for Homeownership, une organisation à but non lucratif qui milite en faveur du logement abordable. Le groupe affirme que Beverly Hills a accumulé un retard de deux ans dans l’élaboration d’un Élément de logement conforme. Matt Gelfand, avocat pour Californians for Homeownership, se montre optimiste quant au fait que les sanctions prononcées par la cour pousseront la ville à adopter rapidement un élément de logement conforme.

    Cependant, Beverly Hills prévoit de faire appel de la décision du juge et continuera de délivrer des permis pendant le processus. La ville peine à obtenir l’approbation de l’État pour son plan proposé de plus de 3 000 nouveaux logements abordables. Malgré le rejet de quatre propositions précédentes, l’État de Californie reste inflexible, laissant à Beverly Hills une maigre addition de 20 unités au cours des huit dernières années.

    Les responsables de la ville soutiennent qu’un plan de logement abordable compromettrait le caractère de Beverly Hills, qui se targue de volontairement éviter la surdensification. Thomas White, président de la Municipal League de Beverly Hills, exprime des préoccupations quant à la détérioration de l’environnement souhaitable de la ville.

    Si le moratoire entre en vigueur, il pourrait avoir de graves conséquences pour les résidents qui prévoient d’apporter des modifications importantes à leurs propriétés haut de gamme. Environ 80% des acheteurs à Beverly Hills demandent des permis pour personnaliser leurs nouvelles maisons. Paul Salazar, directeur de l’immobilier de luxe, souligne qu’une solution équilibrée, plutôt que des restrictions, serait bénéfique pour la communauté. Il met en évidence le fait que le moratoire affecte non seulement les résidents, mais a également un impact sur l’économie locale, y compris les agents immobiliers, les entrepreneurs et les architectes.

    Bien que le prix médian des logements en vente à Beverly Hills ait diminué de 14,3% par rapport à l’année précédente, il reste substantiel, à 6 millions de dollars. Cependant, le destin des personnalisations et des améliorations dans cet enclave luxueux dépendra de l’issue de la bataille juridique en cours concernant le moratoire sur les permis de construire.

    Questions fréquemment posées :

    Q : Quelle est la raison du moratoire sur les permis de construire à Beverly Hills ?
    R : Le moratoire sur les permis de construire à Beverly Hills est dû à un manque de logements abordables et à l’incapacité de la ville à se conformer aux lois de l’État exigeant l’approbation d’un plan de logements à faible et moyen revenus.

    Q : Qui a déposé une plainte contre la ville de Beverly Hills ?
    R : Californians for Homeownership, une organisation à but non lucratif qui milite en faveur du logement abordable, a déposé une plainte contre la ville de Beverly Hills.

    Q: Quel est l’impact de la décision du juge sur la délivrance de nouveaux permis de construire ?
    R : La décision suspend temporairement la délivrance de nouveaux permis de construire, ce qui affecte la personnalisation et la rénovation des résidences de luxe.

    Q : La ville de Beverly Hills fait-elle appel de la décision du juge ?
    R : Oui, Beverly Hills prévoit de faire appel de la décision du juge et continuera de délivrer des permis pendant le processus.

    Q : Pourquoi Beverly Hills a-t-elle du mal à obtenir l’approbation de l’État pour son plan proposé de logements abordables ?
    R : Malgré le rejet de quatre propositions précédentes, l’État de Californie reste inflexible quant à l’approbation du plan proposé par Beverly Hills, ce qui a entraîné l’ajout de seulement 20 unités au cours des huit dernières années.

    Q : Quelle est la position des responsables de la ville concernant un plan de logement abordable ?
    R : Les responsables de la ville affirment qu’un plan de logement abordable compromettrait le caractère de Beverly Hills, qui se targue de volontairement éviter la surdensification.

    Q : Quelles pourraient être les conséquences du moratoire pour les résidents ?
    R : Le moratoire pourrait avoir de graves conséquences pour les résidents qui prévoient d’apporter des modifications importantes à leurs propriétés haut de gamme, car les permis de personnalisation seraient temporairement suspendus.

    Q : Quel est l’impact du moratoire sur l’économie locale ?
    R : Le moratoire affecte non seulement les résidents, mais a également un impact sur l’économie locale, y compris les agents immobiliers, les entrepreneurs et les architectes.

    Termes clés :
    – Moratoire sur les permis de construire : Suspension temporaire de la délivrance de nouveaux permis de construire.
    – Logement abordable : Logement considéré comme abordable pour les personnes ou les familles à faibles et moyens revenus.
    – Élément de logement : Élément d’un plan général qui définit les besoins et les objectifs en matière de logement d’une ville.
    – Surdensification : Construction excessive ou développement de bâtiments dans une zone spécifique.

    Liens connexes :
    – Site web de la ville de Beverly Hills
    – California City Finance