• dim. Fév 25th, 2024

    Les actions des banques régionales chutent alors que le secteur de l’immobilier commercial est en difficulté

    By

    Fév 2, 2024
    Regional Bank Stocks Plummet as Commercial Real Estate Sector Struggles

    Le secteur de l’immobilier commercial est confronté à d’importants défis, ce qui entraîne une forte baisse des actions des banques régionales. Cette situation suscite des inquiétudes parmi les investisseurs, qui se souviennent de la chute infâme de la Silicon Valley Bank.

    L’indice KBW Nasdaq Regional Bank a connu une chute importante de 6%, marquant sa baisse la plus sévère depuis mars. New York Community Bancorp, Inc. (NYCB) a été le principal contributeur à cette chute, avec une baisse de valeur de près de 40%. Selon un rapport de Business Insider, NYCB a enregistré une perte de 260 millions de dollars au quatrième trimestre en raison de prêts immobiliers commerciaux en difficulté.

    Les problèmes du marché immobilier américain ne se limitent pas à NYCB. Les actions de la banque Agora Inc API à Tokyo ont chuté de 20%, tandis que Deutsche Bank AG a multiplié par quatre ses provisions pour atteindre 123 millions de dollars en prévision de pertes futures. New York Bancorp a également réservé une partie importante de ses provisions de 552 millions de dollars pour ses biens immobiliers commerciaux.

    Les défis auxquels sont confrontées ces banques régionales reflètent la situation plus générale du secteur de l’immobilier commercial aux États-Unis. Avec une dette de 2,2 billions de dollars à rembourser d’ici 2027, le secteur est soumis à une immense pression. La pandémie a entraîné une diminution de la demande d’espaces de bureau, combinée à des taux d’intérêt élevés, ce qui rend le remboursement des prêts difficile pour les propriétaires. Cette situation constitue une menace majeure pour les banques américaines, en particulier les plus petites d’entre elles.

    Les banques régionales, telles que Amerant Bancorp Inc et Fidelity D&D Bancorp Inc, sont plus vulnérables au secteur de l’immobilier commercial que les grandes institutions telles que JPMorgan Chase & Co. Elles n’ont pas la capacité de compenser les pertes grâce à des portefeuilles de cartes de crédit étendus ou à des secteurs de banque d’investissement. En conséquence, de nombreux prêteurs se retirent du marché, déchargeant leurs portefeuilles de prêts immobiliers pour minimiser leur exposition.

    Le spectre d’un endettement de 117 milliards de dollars pour les immeubles de bureaux aux États-Unis, combiné aux avertissements de défauts potentiels de prêts immobiliers commerciaux totalisant 1 billion de dollars au cours des deux prochaines années, crée un marché très volatile pour les banques régionales. Elles subissent les conséquences de cette crise immobilière en cours et doivent naviguer avec prudence dans cette période difficile.

    Section FAQ :

    1. Qu’est-ce qui cause la forte baisse des actions des banques régionales ?
    – Le secteur de l’immobilier commercial est confronté à d’importants défis, ce qui entraîne une baisse des actions des banques régionales.

    2. Quelle banque a connu une baisse de valeur de près de 40% ?
    – New York Community Bancorp, Inc. (NYCB) a connu une baisse de valeur de près de 40%.

    3. Pourquoi NYCB a-t-elle enregistré une perte au quatrième trimestre ?
    – NYCB a enregistré une perte de 260 millions de dollars au quatrième trimestre en raison de prêts immobiliers commerciaux en difficulté.

    4. Quelle banque internationale a également été confrontée à des défis sur le marché immobilier ?
    – Deutsche Bank AG a multiplié par quatre ses provisions pour atteindre 123 millions de dollars en prévision de pertes futures sur le marché immobilier.

    5. Quelle est la dette totale due en 2027 pour le secteur de l’immobilier commercial aux États-Unis ?
    – Le secteur de l’immobilier commercial aux États-Unis a une dette totale de 2,2 billions de dollars due en 2027.

    6. Pourquoi les banques régionales sont-elles plus vulnérables aux défis du secteur de l’immobilier commercial ?
    – Les banques régionales n’ont pas la capacité de compenser les pertes grâce à des portefeuilles de cartes de crédit étendus ou à des secteurs de banque d’investissement, ce qui les rend plus vulnérables aux défis du secteur de l’immobilier commercial.

    7. Que font les prêteurs pour minimiser leur exposition à la crise immobilière ?
    – De nombreux prêteurs déchargent leurs portefeuilles de prêts immobiliers pour minimiser leur exposition à la crise immobilière.

    8. Quelles sont les conséquences potentielles pour les banques régionales dans les prochaines années ?
    – Des avertissements de défauts potentiels de prêts immobiliers commerciaux totalisant 1 billion de dollars au cours des deux prochaines années créent un marché très volatile pour les banques régionales.

    Termes clés / Jargon :
    – Secteur de l’immobilier commercial : Réfère à l’industrie qui englobe l’achat, la vente et la location de biens immobiliers à des fins commerciales, tels que des espaces de bureau, des bâtiments de vente au détail et des installations industrielles.
    – Banque régionale : Une banque qui opère dans une région ou une localité spécifique, répondant aux besoins financiers des particuliers et des entreprises de cette région.
    – Prêts immobiliers commerciaux : Prêts accordés par les banques pour financer l’achat ou le développement de biens immobiliers commerciaux.
    – Provisions : Réserves mises de côté par les banques pour couvrir les pertes ou les dépenses potentielles.
    – Dette imminente : Fait référence à une quantité importante de dette qui arrivera à échéance dans une période spécifique, pouvant entraîner des difficultés financières pour les emprunteurs.

    Liens connexes suggérés :
    – Nasdaq : Le site officiel de Nasdaq, fournissant des informations sur les actions et les marchés financiers.
    – Business Insider : Un site web d’informations et d’analyses de premier plan couvrant divers sujets, dont la finance et les affaires.
    – The New York Times – Business : La section affaires du New York Times, offrant des actualités et des analyses sur divers secteurs, notamment l’immobilier et la banque.