• mar. Oct 3rd, 2023

    Le déficit de logement à Lagos : Les facteurs contribuant à la pénurie croissante

    By

    Sep 19, 2023
    Le déficit de logement à Lagos : Les facteurs contribuant à la pénurie croissante

    Malgré le fait d’être le pôle commercial du Nigéria, Lagos est confrontée à un grave déficit de logement. Avec un déficit estimé à trois millions d’unités, Lagos représente 62 pour cent des activités de construction au Nigeria. Cependant, divers facteurs contribuent à la pénurie croissante de logements abordables dans la ville.

    Un facteur majeur est l’appétit des investisseurs. Les propriétés haut de gamme offrent des marges de profit plus élevées et sont perçues comme plus stables pendant les périodes de ralentissement économique. Cela a conduit les promoteurs à privilégier les propriétés de luxe, laissant une pénurie de logements abordables pour les personnes à revenus faibles à moyens.

    Lagos est principalement un marché locatif, avec plus de 80 pour cent de la population vivant dans des logements loués. Ce déséquilibre entre l’offre et la demande entre les biens à louer et les biens à vendre aggrave le déficit de logement. Un récent rapport de BuyLetLive a révélé que plus de 50 pour cent des projets résidentiels répertoriés à Lagos étaient à vendre, tandis que moins de 40 pour cent étaient à louer. Cela révèle un paradoxe évident, car 80 pour cent des personnes à la recherche d’un logement à Lagos cherchent à louer, mais la plupart des développements sont construits à la vente.

    La croissance démographique rapide et l’urbanisation de Lagos contribuent au déficit de logement. En tant que ville la plus densément peuplée du Nigeria, Lagos attire des migrants des zones rurales à la recherche de meilleures opportunités économiques. Cela augmente la demande de logements, dépassant le taux de construction. La disponibilité limitée des terrains dans la métropole restreint également la construction de nouvelles unités de logement abordable.

    Le coût des terrains est un défi majeur à Lagos, avec des prix élevés et une rareté dans les zones désirables. L’expansion de la ville a entraîné des terrains de plus en plus chers et rares, rendant difficile pour les développeurs de répondre à la demande croissante. De plus, l’infrastructure inadéquate, telle que les routes et l’approvisionnement en eau, entrave les nouveaux développements immobiliers et contribue au déficit global.

    Pour remédier au déficit de logement à Lagos, il est nécessaire d’augmenter les investissements dans des projets de logements abordables et d’améliorer les infrastructures. La collaboration entre le gouvernement, les promoteurs immobiliers et les autres parties prenantes est essentielle pour fournir des options de logement accessibles à tous les niveaux de revenus à Lagos.

    Sources:
    – Association des promoteurs immobiliers du Nigéria (REDAN)
    – Pison Housing Company
    – BuyLetLive
    – Rapport sur l’état du marché immobilier au Nigeria

    Related Post