• dim. Fév 25th, 2024

    Deutsche Bank Réduira ses Effectifs et Economisera 2,7 Milliards de Dollars face aux Pertes Immobilières

    By

    Fév 1, 2024
    Deutsche Bank to Cut Jobs and Save $2.7 Billion Amidst Real Estate Losses

    Deutsche Bank, l’une des plus grandes institutions bancaires d’Allemagne, a annoncé son intention de réduire ses effectifs de 3 500 employés alors qu’elle affronte d’importantes pertes dans ses actifs immobiliers aux États-Unis. Cette décision s’inscrit dans le cadre d’un effort global visant à économiser 2,7 milliards de dollars.

    Bien que la banque avait déjà manifesté son intention de supprimer des emplois, c’est la première fois qu’elle donne un chiffre précis concernant les licenciements, qui s’élèvent à près de 4 % de ses effectifs mondiaux. La majorité des suppressions d’emplois toucheront principalement les postes de back-office.

    Christian Sewing, le PDG de Deutsche Bank, a souligné que la discipline budgétaire demeure une priorité absolue pour la banque. L’institution est prête à prendre d’autres mesures d’économie si nécessaire. Sewing a également annoncé un programme de rachat d’actions et de dividendes totalisant 1,7 milliard de dollars au cours du premier semestre de l’année.

    Au quatrième trimestre, les bénéfices de Deutsche Bank ont chuté de 30 % par rapport à la même période de l’année précédente. Cependant, malgré cette baisse, la banque a encore généré 1,4 milliard de dollars de profits nets, dépassant les attentes des analystes qui tablaient sur 853,45 millions de dollars.

    L’une des principales raisons de la baisse des bénéfices de la banque a été l’impact de 133 millions de dollars sur son portefeuille immobilier aux États-Unis, qui comprend son siège à Wall Street et d’autres biens immobiliers. Ce montant représente une augmentation considérable par rapport aux provisions constituées au quatrième trimestre de l’année précédente.

    Deutsche Bank reconnaît que le refinancement de ses prêts immobiliers constitue un risque majeur pour l’institution. La banque s’inquiète de la possibilité de dettes arrivant à échéance sur des biens immobiliers qui ont perdu de la valeur, obligeant les emprunteurs à injecter de nouvelles liquidités pour obtenir de nouveaux prêts.

    Les défis auxquels est confrontée Deutsche Bank ne sont pas uniques. D’autres entreprises, comme le gestionnaire d’actifs Blackstone, ont également rencontré des difficultés avec leurs actifs immobiliers. La pandémie a aggravé ces problèmes, entraînant une diminution des taux d’occupation des bureaux et la possibilité de conversions en résidences.

    Alors que Deutsche Bank opère une importante réduction de ses effectifs et prend des mesures pour résoudre ses pertes immobilières, l’industrie bancaire surveillera de près les efforts de l’institution pour faire face à ces défis et maintenir sa stabilité financière.