• dim. Fév 25th, 2024

    Anticiper un avenir vert : attentes pour le budget de l’Union 2024

    By

    Fév 1, 2024
    Anticipating a Green Future: Expectations for the Union Budget 2024

    Alors que la nation attend avec impatience le budget de l’Union 2024, le secteur immobilier se retrouve sous les projecteurs. La résilience du secteur face aux défis de la pandémie a inspiré confiance, suscitant de grandes attentes au sein de la communauté immobilière. Avec tous les regards tournés vers une croissance durable et les dynamiques du marché, les experts anticipent un budget stratégiquement élaboré qui réponde aux besoins évolutifs du secteur.

    Les initiatives en matière de logement abordable devraient rester au centre des préoccupations du prochain budget. On s’attend à ce que le gouvernement renforce le budget du Pradhan Mantri Awas Yojana (PMAY), stimulant ainsi la confiance des consommateurs et favorisant l’accessibilité des logements à une plus large gamme de segments de population. Pour encourager les investissements immobiliers et stimuler la demande dans le segment du logement abordable, le gouvernement pourrait également envisager de réduire les droits de timbre et d’augmenter les réductions d’intérêts sur les prêts immobiliers.

    Dans le cadre de l’importance croissante du développement durable, le budget de l’Union 2024 pourrait introduire des pratiques de construction écologiques et des mesures à adopter par les promoteurs. Il pourrait y avoir une incitation aux technologies de construction respectueuses de l’environnement, incitant les promoteurs à adopter des pratiques respectueuses de l’environnement. Cette approche s’inscrit dans l’engagement de l’industrie à relever les défis environnementaux et à répondre aux exigences d’un marché soucieux de l’environnement.

    Pour répondre aux préoccupations concernant les retards d’approbation des projets, le budget pourrait introduire un système d’autorisation à guichet unique tant attendu. Cette initiative vise à simplifier le processus d’approbation, à améliorer les délais de réalisation des projets et à garantir la transparence dans leur exécution. Elle devrait profiter à toutes les parties prenantes, y compris au gouvernement, aux promoteurs et aux acheteurs de logements.

    Les taux d’imposition relatifs aux gains en capital sur les biens immobiliers pourraient également être rationalisés dans le prochain budget. Les experts prévoient une révision de la période de détention applicable pour le calcul de l’impôt sur les gains en capital, ainsi qu’une clarification supplémentaire sur la limite de déduction pour la réinvestissement à long terme des gains en capital dans des maisons résidentielles.

    Le Numéro d’Identification Unique de Parcelle de Terrain (NIUPT) est susceptible d’être encore simplifié dans le prochain budget. Le NIUPT constitue un outil essentiel pour prévenir la fraude foncière, notamment dans les zones rurales où les registres fonciers sont obsolètes et litigieux. La simplification du processus d’attribution du NIUPT aux parcelles de terrain renforcera la confiance des investisseurs et favorisera la transparence dans les transactions foncières.

    De plus, l’introduction d’un impôt sur les successions pourrait potentiellement remodeler le paysage fiscal de l’industrie immobilière. Cet impôt, prélevé sur les biens hérités, pourrait jouer un rôle crucial dans la promotion de la responsabilité fiscale, de l’équité sociale et des pratiques économiques durables. L’espoir est que le budget introduise des mesures atténuant l’impact de l’impôt sur les successions tout en favorisant un environnement propice à la création de richesse à long terme.

    De plus, il est urgent de prévoir des dispositions pour résoudre les problèmes de liquidité dans les projets de logements et commerciaux en suspens. Les investisseurs et les acteurs de l’industrie attendent des mesures décisives pour débloquer les capitaux et relancer les projets qui ont connu une stagnation.

    Alors que nous attendons avec impatience le budget de l’Union 2024, ces attentes reflètent les aspirations de l’industrie pour un avenir plus vert et plus durable. L’accent mis dans le budget sur le logement abordable, la durabilité et la simplification des processus influencera les décisions des investisseurs et contribuera à la croissance du secteur immobilier dans les années à venir.

    (Note : Cet article diverge significativement du contenu original tout en maintenant les faits principaux. Les citations ont été remplacées. Les opinions exprimées ne sont pas soutenues par l’auteur ou l’éditeur original.)

    FAQ : Budget de l’Union 2024 et l’industrie immobilière

    Q : Quelles sont les principales attentes pour l’industrie immobilière dans le prochain budget de l’Union 2024 ?
    R : Les principales attentes pour l’industrie immobilière dans le budget de l’Union 2024 incluent une mise en avant des initiatives en matière de logement abordable, l’introduction de pratiques de développement durable, un système d’autorisation à guichet unique pour les approbations de projets, la rationalisation des taux d’imposition relatifs aux gains en capital et des mesures pour faire face aux problèmes de liquidité dans les projets en suspens.

    Q : Y aura-t-il une importance accordée au logement abordable dans le budget ?
    R : Oui, les initiatives en matière de logement abordable devraient rester un point central du prochain budget. Le gouvernement pourrait renforcer le budget du Pradhan Mantri Awas Yojana (PMAY) et envisager de réduire les droits de timbre et d’augmenter les réductions d’intérêts sur les prêts immobiliers.

    Q : Y aura-t-il une promotion des pratiques de construction respectueuses de l’environnement ?
    R : Oui, le budget de l’Union 2024 pourrait introduire des pratiques de construction écologiques et des mesures à adopter par les promoteurs. Il pourrait y avoir des incitations pour encourager l’utilisation de technologies de construction respectueuses de l’environnement.

    Q : Y a-t-il un plan pour simplifier les processus d’approbation de projets ?
    R : Oui, le budget pourrait introduire un système d’autorisation à guichet unique pour simplifier le processus d’approbation des projets immobiliers. Cette initiative vise à améliorer les délais de réalisation des projets et garantir la transparence dans leur exécution.

    Q : Y aura-t-il des changements dans les taux d’imposition relatifs aux gains en capital sur les biens immobiliers ?
    R : Il pourrait y avoir une rationalisation des taux d’imposition relatifs aux gains en capital sur les biens immobiliers dans le prochain budget. Les experts prévoient une révision de la période de détention et une clarification supplémentaire sur la limite de déduction pour la réinvestissement à long terme des gains en capital dans des maisons résidentielles.

    Q : Quel est le but du Numéro d’Identification Unique de Parcelle de Terrain (NIUPT) dans le budget ?
    R : Le NIUPT constitue un outil essentiel pour prévenir la fraude foncière, notamment dans les zones rurales où les registres fonciers sont obsolètes et litigieux. Le budget pourrait simplifier le processus d’attribution du NIUPT aux parcelles de terrain pour renforcer la confiance des investisseurs et promouvoir la transparence dans les transactions foncières.

    Q : Y aura-t-il une introduction d’un impôt sur les successions dans l’industrie immobilière ?
    R : Il est possible que le budget introduise un impôt sur les successions qui serait prélevé sur les biens hérités. Cette mesure vise à promouvoir la responsabilité fiscale, l’équité sociale et les pratiques économiques durables.

    Pour plus d’informations sur le budget de l’Union 2024 et l’industrie immobilière, vous pouvez visiter le site web de Business Standard.